Showcase: Le rapport de stage

Von  | Berufsbildung | 3. Mai 2019 | 0 Kommentare Dezember 6th, 2019

Le rapport de stage

École d’arts appliqués La Chaux-de-Fonds, Apprentis graphistes (formation à plein temps), 3ème année

À l’EAA, depuis l’introduction de la nouvelle ordonnance du métier de graphiste en 2014, les élèves doivent effectuer un stage d’une durée de 4 mois dès le mois de juin jusqu’à mi-octobre, c’est à dire à cheval sur la 3e et la 4e année de formation.

Une partie de ces élèves effectuent leurs stages à l’étranger, essentiellement dans des pays européens (Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne, Suède, Pays-Bas et France).

Après avoir réalisé un portfolio électronique, les élèves cherchent une place dans un bureau qui les intéresse. Cette phase se déroule dans le cadre de l’école, certains élèves doivent faire plus d’une centaine de demandes avant d’obtenir une réponse positive. Durant son stage, chaque élève doit envoyer tous les 10 jours un compte-rendu précis de son activité à un enseignant responsable.

Rapports de :

Mattia Marchese, Rémy Crettenand, Hugo Duport, Henri Gogniat, Chloé Châtelain, Irini Gleglakou, Ambroise Marti, Anaïs Vidal

Lorsque les élèves recommencent l’école vers la mi-octobre, ils doivent dans un délai de trois semaines rendre un rapport de stage définitif sous forme d’une édition reliée (livre, brochure ou journal). Ce document retrace de manière précise toutes les expériences professionnelles réalisées durant ces quatre mois.

Hormis l’expérience professionnelle acquise durant cette période, nous observons deux grands avantages à ces stages : le premier est de pouvoir se constituer un carnet d’adresses avec peut-être à la clé une opportunité de travail en sortant de l’école ; le deuxième est d’accueillir en 4e année des élèves qui ont mûri et acquis une autonomie et une maîtrise plus grande du processus de travail.

Leave a Reply